Un périple merveilleux au cœur de la beauté des terres kirghize

ala-wheels-1753191_640

Ornant le paysage des montagnes de l’Asie centrale, le Kirghizistan est un pays qui est avantagé par un écosystème varié. Les différents aspects des reliefs de cette nation attirent un bon nombre de touristes inconditionnels de sports en altitude. Ses immenses parcs constituent des sentiers formidables pour des randonnées pédestres ou équestres afin de vivre une expérience inouïe dans un environnement extraordinaire. Nichée dans les montagnes du Tian, la réserve naturelle d’Ala Archa est le lieu idéal pour s’évader en pleine nature. Les aventuriers seront au milieu d’un biotope contrasté par la verdure et les neiges, une aubaine pour ceux qui aiment les températures fraîches du continent asiatique. Par ailleurs, d’autres localités splendides valent aussi un détour lors d’un passage dans les terres kirghizes, ne citant que les alentours du lac Yssyk Koul. Les globe-trotters y trouveront un endroit authentique, habillé par de magnifiques panoramas et des plages dignes d’une carte postale. Sur place, les villégiateurs pourront se détendre et se faire plaisir avec une multitude d’activités au rendez-vous.

Le parc national d’Ala Archa, un lieu plein de charme qui séduit les aventuriers

Le parc national d’Ala Archa figure parmi les escales incontournables pour une évasion pleine de surprises et de découvertes au Kirghizistan. Les amateurs de skis auront la chance de s’épanouir avec les fortes neiges des hautes montagnes, vu que la zone est avantagée par un climat froid durant presque toute l’année. Les alpinistes ne sont pas en reste, car certains sommets offrent des parcours incroyables aux plus avisés. Pour ceux qui optent pour les randonnées, ils iront explorer les vallées verdoyantes et les abords des rivières, pour admirer la beauté des paysages. Ils contempleront avec stupéfaction les ravissantes cascades qui ornent les lieux, qu’ils immortaliseront avec leurs appareils en souvenir du voyage au Kirghizistan. Avec de la chance, les promeneurs apercevront un des rares léopards des neiges qui ont élu domicile dans le parc national d’Ala Archa. Ils pourront également observer quelques animaux endémiques du Kirghizistan sur leur passage, comme les chèvres sauvages, les marmottes et les chevreuils.

nature-3316600_640

Yssik Koul, un endroit hors du commun qui fait rêver plus d’un villégiateur

Le panorama époustouflant du lac Yssyk Koul ne fera que compléter la magnificence de l’escapade remplie de sensations au parc national d’Ala Archa. D’ailleurs, Yssyk Koul est le deuxième lac de montagne de la planète après le lac Titicaca, dans la cordillère des Andes. Il est possible de se baigner dans les eaux d’Yssyk Koul, pour le bonheur de ceux qui viennent en famille ou en groupe. Ils pourront se prélasser sur les sables des rives afin de profiter de quelques instants de repos et de détente. Certains locaux proposent des balades à cheval pour visiter les alentours de l’immense étendue d’eau. Plusieurs agences offrent également l’opportunité aux vacanciers de faire une virée en kayak pour sillonner la grande cuve. Les amateurs de la bonne cuisine pourront éveiller leurs papilles en se rapprochant des villageois qui concoctent des plats traditionnels souvent préparés avec des poissons séchés ou fumés, provenant des profondeurs du lac d’Yssik Koul. La magie du dépaysement est à son summum lorsque la mélancolie vient avec l’arrivée du fabuleux coucher du soleil, présentant une vue enchanteresse sur le paysage kirghize.

Publicités

Quelques infos pour bien profiter d’un séjour au Japon en été

Shrine Festival Smiling Tokyo Japanese Japan

Shrine Festival Smiling Tokyo Japanese Japan

Le Japon accueille un nombre assez considérable de visiteurs étrangers pendant l’été, étant donné que cette saison correspond généralement aux périodes de vacances pour ces derniers. Vous prévoyez peut-être de séjourner également dans le pays du Soleil levant lors de la saison estivale ? Dans ce cas, vous devez prendre en compte certaines informations pour mieux apprécier vos vacances. Elles concernent en particulier l’été dans le pays, ainsi que les meilleures destinations de l’archipel.

L’été au Japon : des caractéristiques qu’il faut prendre en compte

L’été dans l’empire du Soleil levant a ses propres particularités qu’il vous faut prendre en considération. Cela vous permettra alors de mieux déterminer le moment qui convient le plus pour votre voyage au Japon, ou bien de savoir à quoi vous attendre, et donc de vous préparer au mieux. Ainsi, sachez que la saison estivale japonaise est en général divisée en trois étapes consécutives.

  • La première phase est connue sous l’appellation de « tsuyu ». Elle correspond surtout à la période des pluies. Elle a lieu entre le début du mois de juin et la mi-juillet. Il faut noter que le « tsuyu » est une saison pluvieuse, mais elle ne correspond pas à la mousson.
  • Après le « tsuyu » vient une phase de très forte chaleur tout en étant très humide. Celle-ci se déroule pendant les mois de juillet et août. Ainsi, si vous supportez mal les hautes températures mêlées d’une atmosphère très pesante en humidité, il vaudrait mieux opter pour des dates en dehors de ces deux mois.
  • L’été dans le pays des samouraïs se termine en septembre. Pendant ce mois, vous pouvez profiter de la chaleur estivale, mais avec un faible taux d’humidité.

Certains des meilleurs endroits pour passer la saison estivale dans l’archipel nippon

L’été au Japon se caractérise alors par la forte chaleur ainsi que l’humidité. Cependant, même ceux qui préfèrent généralement les éviter peuvent tout à fait vivre un séjour agréable dans le pays. Voici, entre autres, quelques suggestions :

  • Passer l’été à Tokyo — Si vous vous demandez si c’est une bonne idée de séjourner dans cette grande métropole japonaise pendant la saison estivale, eh bien, la réponse est oui ! En effet, la capitale nippone est d’abord un grand incontournable, alors il ne faut pas la rater. De plus, vous aurez toujours la climatisation dans pratiquement n’importe quel bâtiment que vous visiterez. Bar à karaoké, le quartier geek d’Akihabara, de nombreux restaurants servant les meilleures spécialités culinaires japonaises, onsen (sources chaudes), musée, etc. ne sont que quelques exemples de ce que vous pourrez visiter. Par ailleurs, s’il pleut et que vous vous trouvez à l’extérieur, vous n’aurez pas de mal à trouver un parapluie ou une ombrelle, qui sont très tendance au Japon.
  • Rejoindre l’ile d’Okinawa — Si pour vous, l’été doit nécessairement rimer avec plage et activités nautiques, on vous recommandera de vous diriger vers Okinawa. L’ile est assez populaire pour son sable chaud et ses eaux turquoise. Vous pourrez également profiter d’un grand nombre de spots de plongée riche en faunes aquatiques. N’hésitez pas, notamment, à rejoindre le village de Zamami qui se distingue par la tranquillité qui y règne ainsi que ses fonds marins d’une beauté exceptionnelle.

Une virée en Indonésie, l’art et la culture durant le festival d’Erau

Hormis le tourisme ordinaire qui se focalise surtout sur la nature, l’Indonésie fait partie des pays dévoilant des identités culturelles hors pair. Il est aujourd’hui recommandé d’explorer cette destination remarquable qui a toujours su conserver ses folklores malgré les influences étrangères. Ce pays abrite également plus d’une centaine de groupe ethnique, mais ayant comme langue officielle le Malais indonésien. Cette grande diversité met en valeur les richesses traditionnelles de ce territoire musulman qui attire de grands nombres de touristes. En effet, un circuit en Indonésie pourrait se voir d’une manière plus différente, entres autres en privilégiant l’art et la culture. Pour mettre en valeur les traditions, des festivals sont organisés chaque année dans ce terroir. Vous pourrez rejoindre la ville de Tenggarong pour vivre un moment fort durant une fête traditionnelle indonésienne, l’Erau.

S’immerger dans la profondeur de la culture indonésienne

L’Erau est un festival international du folklore et de l’art en Indonésie. Il est composé d’une cérémonie sacrée qui se déroule dans un Keraton, un palais, mais surtout d’évènement marquant la culture riche du pays. Vous y trouverez certainement des stands d’expositions culturelles, des compétitions sportives traditionnelles et beaucoup de manifestations autour de ce manoir sacré… Offrez-vous des circuits en Indonésie en profitant des instants inoubliables durant cette solennité typique de la ville de Tenggarong. Des marchés spéciaux proposant les œuvres d’arts locaux seront présents. Vous y découvrirez également des produits venant de beaucoup de pays participants. Cette exposition, appelée KutaiKartanegara, a pour but d’épanouir les peintres et les sculpteurs…, mais d’autres spectacles de rue, organisés par les natifs, attirent à la fois les touristes nationaux et étrangers. D’ailleurs, des sites historiques et de nombreuses attractions seront ouverts durant ce jour effervescent.

Le grand défilé qui anime le festival d’Erau

Toujours durant le festival d’Erau, les participants font le tour du Kedaton, un palais moderne et un bureau du régent KartanegaraKutai, avant de participer au grand défilé qui longera toutes les ruelles de la ville de Tenggarong. Vous y rencontrerez alors des personnes vetues de leurs habits traditionnels dansant et chantant tout au long des avenues. Pour cela, portez tout simplement une tenue colorée pour vous mettre dans le bain durant ce circuit en Indonésie si vous voulez suivre ce long cortège. Vous remarquerez certainement les différentes facettes de ce festival qui illustre surtout les cultures malaises et dayaks. En revanche, la parade se déroulera sur la rivière de Mahakam qui est le point culminant de la fête. Un dragon en effigie sera montré tout le long de cet affluent, avant d’exécuter la cérémonie et de laisser cette image à la dérive sur l’eau. Selon les croyances des indonésiens, ceci est toujours exécuté pour déloger le mal et bénir l’année qui suit.

Les équipements de voyage à préparer pour un séjour réussi en Corée du Sud

La préparation d’une expédition en Corée du Sud est une expérience fatigante, mais elle pourrait être vraiment excitante si l’on sait s’y prendre à l’avance. Que ce soit pour un circuit, une escapade en amoureux ou des vacances en famille, l’idéal serait de prévoir des équipements adaptés au climat et à l’ambiance qui règne dans la contrée sud-coréenne. Pour réussir une virée touristique dans ce Pays du Matin calme donc, il faut emporter un petit carnet de bord avec un ou deux stylos, un couteau suisse, un sac léger et pratique, mais surtout le plan du lieu à visiter. Tout cela figure parmi les accessoires de voyage les plus importants, mais chaque personne peut opter pour le modèle, la forme et la taille d’équipements de leur choix selon la durée et le thème de leur séjour. Pour se protéger des insectes, les randonneurs devront également mettre dans leurs bagages un sac à viande. Cela leur sera sûrement utile pendant les randonnées ou les campings en pleine campagne.

Les documents administratifs et autres

Les routards qui souhaitent effectuer un voyage en Corée du Sud seront conseillés de contrôler leurs papiers administratifs avant de se rendre dans cette contrée. Parmi ces documents, il faut surtout vérifier le passeport, le permis international, le carnet de vaccination contre la fièvre jaune et le billet d’avion. À part cela, les étrangers devront aussi prévoir quelques photos d’identité, car ces derniers en auront probablement besoin pour l’obtention d’une carte SIM. Il est surtout important d’anticiper les situations hasardeuses et faire, dans ce cas, une photocopie de chacune des pièces d’identité. Les touristes devront également réaliser des copies par mail pour régler facilement leurs paperasses en cas de perte ou de vol. Par ailleurs, il serait plus prudent de ranger tous les éléments et papiers cités auparavant dans un sac prévu à cet effet. Ainsi, ils seront bien protégés de la pluie ou d’autres facteurs naturels lors des déplacements.

Les gadgets à prévoir pour un séjour chez l’habitant sud-coréen

La meilleure façon de profiter d’une escapade touristique en Corée du Sud est de dormir et passer quelques jours chez l’habitant. Cela permettra, en effet, aux touristes de découvrir pleinement le style de vie ainsi que les us et coutumes des locaux. De plus, c’est une autre manière de faire plus de rencontres pour enrichir ensuite sa culture générale. Toutefois, avant de réaliser cette expérience, les voyageurs devront préparer un petit cadeau pour faire plaisir aux gens qui les hébergeront, et cela devrait être effectué pendant la préparation des bagages. Les présents à offrir devraient également dépendre de la durée du séjour. Les visiteurs pourront ainsi opter pour des cartes postales de leurs propres pays avec quelques mots de remerciement dessus, des accessoires de mode fantaisie (à donner aux femmes), des objets originaux ou rigolos, etc.

Réussir son voyage en Indonésie

Vous prévoyez de passer des vacances en Indonésie ? Pour vous donner une idée de ce qui vous attend, voici quelques informations à savoir.

Que mettre dans votre valise ?

Les villes indonésiennes ont un climat chaud, surtout, le mois de juillet. De ce fait, vous devrez inclure dans vos bagages des vêtements appropriés à cette condition météorologique. Il faut apporter des tenues légères, par exemple, des shorts, des tee-shirts ainsi que des pantacourts. Afin de vous protéger contre le soleil, munissez-vous d’une crème solaire, de vos lunettes de soleil ou bien de vos chapeaux. En outre, n’oubliez pas d’amener votre trousse pharmaceutique personnelle dans laquelle vous placez des médicaments anti-diarrhée. Cette précaution est utile, car il est possible, dans le pays, d’attraper de la turista. Cette dernière est causée par la variation climatique dans la zone tropicale. Mis à part cela, visitez les temples lors de votre circuit Indonésie. Effectuez aussi un trek ou bien baignez-vous. Par ailleurs, quand vous choisissez de réaliser un des divertissements proposés durant vos vacances, essayez d’emporter les matériels nécessaires et adéquats à chaque activité.

Partir en randonnée en étant bien équipé

Si vous venez dans le pays afin d’effectuer un trek d’une durée de plusieurs jours, il vaut mieux connaître quelques conseils. Mettez des chaussures de marche avec des semelles souples qui couvrent vos pieds sans les compresser. D’un côté, vous pouvez balader tranquillement sans vous soucier d’un incident, parce que vos chaussures supportent les chocs de votre trajet. Comme accessoire durant votre circuit Indonésie, munissez-vous d’un petit sac à dos à la fois léger et imperméable qui vous permettra d’apporter des habits de rechange ainsi que quelques affaires. À part cela, équipez-vous de vos bâtons de marche pour vous tenir en équilibre. Par ailleurs, en ce qui concerne les vêtements, portez plusieurs hauts, notamment des tee-shirts. Son nombre doit correspondre à la durée de votre séjour. Cela vous évitera d’en manquer. Il faut également mener un coupe-vent imperméable au cas où la pluie tomberait.

Astuces pour réaliser une meilleure plongée dans les sites indonésiens

indonésie

Après votre promenade sur la terre ferme, poussez plus loin votre expédition en faisant de la plongée. Profitez de votre circuit Indonésie afin d’admirer un magnifique milieu marin. Les eaux de ce pays sont peuplées d’un grand nombre de coraux, d’alcyonaires, de napoléons et de thons. Passez un moment exceptionnel pendant vos vacances en vous équipant des matériels nécessaires, à part les bouteilles et les plombs. Si vous souhaitez faire une plongée à Bali (une île indonésienne), par exemple, apportez une combinaison. La température de l’eau dans ce site est autour de 28°C. Durant votre séjour, découvrez les richesses renfermées dans la mer grâce à votre masque qui vous permet de voir sous l’eau. De même, n’oubliez pas vos palmes pour bien vous déplacer une fois dans l’eau. Par ailleurs, pensez également à mettre dans votre sac un crochet pour plongée au cas où il y a du courant.

Partir pour un trek en Thaïlande

Les vacances sont parfois des périodes où l’on prend du poids. Pour éviter cela, les trekkings constituent un moyen d’exploration qui combine sport, plaisir et voyage. La Thaïlande est dotée de divers sites où vous aurez la chance de pratiquer des visites pédestres à votre propre rythme.

Les célèbres parcours de Chiang Mai

La région de Chiang Mai figure parmi les sites prisés des touristes de passage en Thaïlande pour réaliser un trekking. De plus, il existe différents itinéraires qui varient selon vos souhaits. Il y a d’un côté des treks pour débutants ou sportifs et de l’autre, ceux destinés aux familles, aux couples ou aux groupes d’amis. De manière générale, le point de départ se situe dans la ville de Chiang Mai. Ensuite, vous effectuez une sortie dans la jungle. Durant ce trek, vous aurez l’occasion de rencontrer différentes tribus qui peuplent les collines comme celles de Karen, de Lahu et d’Akha. Après, une promenade à dos d’éléphant reste un rituel obligé d’un séjour Thaïlande. Vous vivrez ainsi une expérience mémorable au-dessus de ces énormes mammifères. Par ailleurs, sur les rivières de cette localité, il est possible de profiter d’une agréable balade à bord de radeau en bambou.

Un trek à Mae Hong Son, une belle alternative

Les treks de Chiang Mai sont certes intéressants, mais sont devenus trop peuplées. Ainsi, les randonnées à Mae Hong Sonse présentent comme une bonne alternative pour ceux qui préfèrent les parcours moins touristiques. La seule route qui y mène depuis Chiang Mai mesure 250 km. Cependant, vous pouvez aussi vous déplacer en avion. Ce petit tour dans les airs vous donnera déjà un aperçu des splendides vues sur la région. En outre, les trekkings commencent de bons matins. Tout au long de votre trajet, vous ferrez la connaissance des différentes ethnies locales comme les Hmongs ou les Karens. Lors de votre séjour thaïlandais, vous pourrez partager des repas à leur table. Par ailleurs, votre guide vous emmènera au cœur de la jungle où vous admirerez une végétation dense, des rizières et quelques animaux.

Que faut-il apporter dans vos bagages ?

Durant vos expéditions pédestres, munissez-vous juste du nécessaire. Emportez dans votre sac à dos des tee-shirts, des shorts ou pantalons et des chemises à manches longues. N’oubliez pas les chaussures de marche comme des baskets, les sandales pour le soir, les chaussettes, le maillot de bain, le pull, les serviettes et la trousse de toilette. Ajoutez-y également un chapeau, des sprays anti moustiques, une crème solaire et une copie de votre passeport. Pour les randonnées de plusieurs jours, prévoyez d’apporter de l’eau et quelques provisions en supplément. Par ailleurs, durant vos Voyages Thaïlande, vous pouvez effectuer des treks tout au long de l’année dans ce pays. Tout dépendra de la région et de ce que vous voulez voir. Par exemple, les cascades sont spectaculaires entre juillet et octobre tandis que les paysages paraissent magnifiques avec la brume de novembre à février.

Le Laos, une destination idéale pour un voyage aventure

Le Laos est un pays sans frontière situé en Asie du Sud-Est. Il est bordé par la Chine, le Cambodge, la Thaïlande et le Vietnam. Cette contrée a une superficie totale de 236 800 km2. Plus de 70 % de son territoire sont occupés par des montagnes et des plateaux. Son point culminant est le PhouBia(2 820 m). Son économie est basée sur l’agriculture. Le Laos est l’un des villages les plus pauvres de l’Asie, mais il possède des destinations idéales pour le trekking ou le skiing. Par ailleurs, ce terroir est célèbre pour sa culture bouddhiste et la convivialité de ses résidants. Il est aussi riche en patrimoines architecturaux. Cette région abrite des maisons coloniales françaises et des temples antiques datant du XIXe siècle. Elle est également célèbrepour sa gastronomie. L’une de ses spécialités culinaires est le khapniao. Les voyageurs ne manqueront pas de goûter à cette recette lors d’un séjour au Laos.

Une randonnée en moto à Thakhek

L’aventure des voyageurs pourra par exemple commencer à Thakhek. Il s’agit d’une ville qui est située au bord du Mékong. Elle a été le théâtre d’un massacre de l’armée française le 21 mars 1946. Cette cité possède des patrimoines architecturaux datant de l’époque coloniale. Parmi les plus connus, il y a la cathédrale Saint-Louis. Celle-ci a été édifiée au sein du vicariat apostolique du Laos. Thakhek est également célèbre grâce au Vat Sikhottabong. Cetédifice est localisé à 6 km au sud de la contrée. Il abrite un stupa d’une hauteur de 30 m. Il a été construit au début du XIXe siècle et expose un grand Bouddha assis. Thakhekdispose d’un marché local appelé le Talat Lak Sawg. Les visiteurs pourront y acheter différentes sortes d’objets de souvenirs. La découverte de ce village peut être faite par une randonnée en moto pendant une journée.

Konglor, une grotte à couper le souffle

Pour continuer leur périple, les aventuriers pourront rejoindre Konglor depuis Thakhekà moto. Arrivés sur les lieux, les routards pourront explorer le territoire à pied ou à vélo. Cette ville est célèbre grâce à la grotte de Konglor. Celle-ci est située à la fin de la route qui traverse le village. Elle mesure environ 7,5 km de long et 30 m de large. À l’intérieur, des lumières ont été installées pour créer une ambiance spectaculaire. Les touristes y découvriront de l’eau entourée de stalagmites et de stalactites. Pour visiter ce site, les voyageurs devront louer un bateau. Le coût du transport est de 115 000 kips. En outre, ils devront être équipés de lampes frontales, car il fait noir à l’entrée de la caverne. Les bourlingueurs porteront aussi des chaussures en caoutchouc pour ne pas glisser. Ces accessoires sont disponibles au bureau qui se trouve vers l’accès à la grotte.