À la découverte des merveilles cachées de l’Inde

Outre le Taj Mahal, l’Inde dispose de nombreux sites touristiques cachés. Pour vivre des vacances dépaysantes, les globe-trotters pourront visiter Chennai.

Chennai, une des plus grandes villes du pays

Chennai constitue une destination de choix pour un séjour Inde. Cette ville est également connue sous le nom de Madras. Elle est la capitale de l’État du Tamil Nadu. Cette contrée est localisée sur la côte de Coromandel. Elle s’étend sur une superficie environnant les 426,7 km2. Ce territoire est célèbre pour ses stations balnéaires. Parmi les plages les plus fréquentées de Chennai, on cite Marina Beach. Celle-ci mesure près de 13 km de long. Mis à part son sable fin, ce spot attire les bourlingueurs de par ses statues situées le long de ses côtes. La première sculpture érigée sur ses littoraux est la représentation du Mahatma Gandhi. Sa construction date de 1959. Les routards y verront le Triumph of Labour. À titre d’information, Marina Beach est accessible jour et nuit. Elle est ouverte à tous les publics.

Visite des réserves naturelles de Chennai, en Inde

Le parc zoologique d’Arignar Anna est un site à ne pas manquer durant un circuit indien. Il est connu sous le nom de Vandalur Zoo. Cet endroit est localisé à 30 km de la banlieue méridionale de Chennai, dans l’État de Tamil Nadu en Inde. Il est réputé pour sa faune variée. Vandalur Zoo possède une maison de reptiles qui a été mise en service depuis 1989. Cette section expose 14 espèces de serpents, dont 4 sont venimeuses et 10 non-toxiques. Outre cela, elle abrite également des crocodiles, à savoir les Gavials du Gange et les Caïmans à lunettes. On y répertorie aussi des oiseaux saisonniers comme les Ardeidae, les Larinae et les Ciconiiformes. Ces derniers sont visibles dans le site entre les mois d’octobre et de février. Par ailleurs, cette zone regroupe des Coucous koël, des Bulbuls à ventre rouge, des Corneilles et des perdrix ainsi que des Graculas. Bref, le parc zoologique d’Arignar Anna est ouvert entre 9 h et 20 h. Il est accessible en bus, en train ou en taxi.

Découverte des sites historiques de Chennai

Pendant un séjour en Inde, les bourlingueurs peuvent visiter le Fort Saint-George. Celui-ci est la première forteresse de l’Inde anglaise. Il a été construit en 1639 dans la ville côtière de Madras appelée Chennai. Ce complexe abrite la plus ancienne église anglicane du pays, l’église Sainte-Marie. Cette maison de prière a été bâtie entre 1678 et 1680. Elle a accueilli la célébration des mariages de Robert Clive et Elihu Yale, le premier bienfaiteur de l’université Yale aux États-Unis. Par ailleurs, le château possède une galerie nommée Musée du Fort. Cet édifice présente des objets de la domination anglaise et britannique, notamment des armes, des pièces de monnaie, des uniformes et des médailles. On y recense une grande statue de Lord Cornwallis. En outre, le Fort Saint-George est connu pour la Wellesley House. Cette dernière comprend une salle de réception contenant des peintures. Ses remparts sont ornés de canons de la Tipû Sâhib.

Publicités

Rafting en Malaisie : les 4 meilleurs spots

Vous êtes passionné par le rafting depuis longtemps ? Et vous avez envie de vous adonner à la pratique de votre passion au cœur de l’Asie ? Pourquoi ne pas opter pour la Malaisie ? Cette destination abrite quelques-uns des plus beaux spots de rafting du monde. Un petit tour d’horizon des meilleurs spots de rafting en Malaisie.

Le fleuve de Kiulu

Le fleuve de Kiulu fait incontestablement partie des meilleurs spots de rafting en Malaisie. Chaque année, ce spot accueille un bon nombre d’adeptes du rafting. Il se trouve à Kota Kinabalu (la capitale de l’État de Sabah, au nord de l’île de Bornéo). La descente de la rivière Kiulu promet une aventure riche en émotion et en sensation forte, le tout au cœur d’un paysage naturel d’une beauté rare. Vous pourrez admirer des vues imprenables depuis les collines de Kiulu. Ce parcours est adapté pour tous les niveaux. Sinon, vous pourrez tout simplement vous relaxer en vous baignant dans les tronçons calmes entre les rapides.

whitewater-rafting-race-618753_640

La rivière Kampar

La rivière Kamapar est également un incontournable pour tout rafteur qui se respecte lors d’un voyage en Malaisie. C’est un spot idéal pour la pratique du rafting en Malaisie. Elle se trouve dans l’Etat de Perak (un état de la Malaisie en Asie du Sud-Est). Ce site de rafting est constitué de 14 rapides de classe I et III. C’est une destination rafting parfaite pour les novices et les avertis. Pour vos prochaines vacances en Asie, pourquoi ne pas opter pour la rivière Kampar ? Cette escapade sportive vous promet de bons moments inoubliables au cœur d’un paysage naturel à couper le souffle.

La rivière Padas

La rivière Padas est considérée par beaucoup de passionnés comme étant l’un des meilleurs spots de rafting en Malaisie. Il offre une expérience inédite et inoubliable avec ses rapides de classe III et IV. À noter que le parcours classique couvre une distance de 9 km (5,4 miles) et comprend 7 rapides exaltants ! Ce parcours offre un défi de taille même pour les rafteurs les plus expérimentés. Vivez une aventure hors du commun et tentez d’apprivoiser les rapides de Padas pour un bon moment de détente, de relaxation et de pure adrénaline.

La rivière Selangor

La rivière Selangor est un spot qui fera sans nul doute le plus grand bonheur des adeptes du rafting. À titre de rappel, Selangor est l’un des treize états fédérés de la Malaisie au centre de la péninsule Malaisie. Il est réputé pour sa rivière offrant de nombreux rapides pour le plus grand bonheur des rafteurs qui s’y aventurent.

Alors, s’adonner au rafting au cœur de la Malaisie vous tente ?

De belles vacances en Indonésie

L’Indonésie est le plus grand archipel au monde avec à peu près 13500 îles. Si vous souhaitez passer des vacances entre mer et rizière, c’est l’endroit idéal, car il est très riche en biodiversité. La majorité du pays est encore décoré par la forêt vierge et sauvage qui abrite plusieurs espèces animales et végétales. Si vous êtes adeptes des randonnées, c’est une opportunité à saisir. Il existe plusieurs parcs nationaux en Indonésie qui assouviront amplement votre soif de découverte. Le décor de chaque recoin n’est autre que la verdure et la couleur turquoise de l’océan, ce qui apporte un grand rafraîchissement et une grande paix intérieure. Le soleil est à votre merci alors vous pouvez profiter d’une baignade ou faire de la plongée pendant tout votre séjour et en profiter pour faire quelques bronzages.

Jakarta

indonesie

Jakarta est la capitale de l’Indonésie. La ville contient plusieurs monuments ainsi que des musées comme le Gedung Kesenian qui est le plus ancien théâtre de Jakarta, le centre culturel Taman Ismail Marzuki, l’Aula Simfonia Jakarta qui est une salle de concert inauguré dernièrement, Monas ou Monument Nasional qui est en fait une tour de 137 mètres de hauteur, le Zoo de Ragunan, le Musée national d’Indonésie, le Musée du Wayang. Jakarta possède également un atout culturel très particulier. Il existe plusieurs endroits auxquels les Jakartanais ont préservé leur identité et nous montrent leur culture comme Setu Babakan, Tugu, Kampung Batik, Cina Benteng et Pasir Eurih. Si vous souhaitez donc passer de belles vacances en Indonésie, il ne faut surtout pas rater ces beaux endroits.

Les îles des 4 rois

Archipel indonesie

Aussi connu sous le nom de « les îles Raja Ampat« , elles se situent au nord­ouest de la Nouvelle­Guinée. Elles sont constituées de 1500 îles, mais seulement 4 sont les principales : Waigeo, Batanta, Salawati et enfin Misool. Elles forment un département de la province de Papouasie occidentale. Il faut prendre quelques précautions lors de la visite de l’archipel des 4 rois, car les eaux sont parfois troubles et sont de couleurs sombres. Ces îles sont surtout pour les fans de plongées. La vie sous­ marine est très diversifiée. C’est d’ailleurs l’endroit où l’émission Koh Lanta a été tournée en mars­ avril 2013.

Bref, passer de belles vacances en Indonésie signifie que le mot s’ennuyer doit disparaître de son vocabulaire.

Voir : http://www.indonesiaveo.com

Explorez la Kangaroo Island

Si vous aimez observer des animaux sauvages vivant en liberté, la réserve écologique de Kangaroo Island vous attend. Situé dans le sud de l’Australie, elle abrite non seulement des kangourous, de wallabies, des koalas, des pingouins, diverses espèces d’échidnés mais aussi beaucoup d’oiseaux. Avec ses falaises abruptes, ses jolies baies, son bush et ses vertes collines, l’île réserve de magnifiques paysages à ceux qui s’y aventurent lors de leur voyage en Australie.

Partez à la rencontre de la faune

De nombreux sites de la Kangaroo Island vous permettront de faire d’innombrables rencontres. À Kingscote Wharf, ce sont des pélicans, des hippocampes, des seiches géantes, ou encore des manchots pygmées qui sont les stars, tandis qu’une promenade le long de l’American River vous fera découvrir des kangourous, des wallabies et des opossums.

Kangooroo

En vous promenant au Murray Lagoon, vous tomberez sur des canards, des cygnes ou encore des échassiers. Du côté de Seal Bay et d’Admiral Arch, ce sont des lions de mer et des milliers d’otaries à fourrure de Nouvelle Zélande qui s’amusent paisiblement.

Quant aux koalas, ils sont présent un peu partout dans l’île, vous tomberez sûrement sur l’un d’entre eux!

D’autres espèces vivent aussi auprès de la Kangaroo Island, mais ne gâchons pas la surprise, ce sera à vous de les découvrir.

Les aventures qui vous attendent sur la terre

Offrez-vous une promenade en vélo ou VTT sur les routes tranquilles de la Kangaroo Island pour découvrir ses petites villes pittoresques et ses parcs nationaux.

Du sandboard sur les dunes de sable de la baie de Vivonne à la spéléologie auprès des grottes du parc de Kelly Hill, où il est possible d’explorer les puits et les cavernes, les sportifs auront de quoi passer le temps.

Pour un peu plus d’histoire, montez les centaines de marches de Prospect Hill, comme le fit jadis Matthew Flinders, ou rendez-vous à Reeves Point pour découvrir le premier campement colonial européen de l’île. Vous pourrez aussi visiter le musée colonial de Parndana qui raconte comment les soldats de l’époque ont créé de vastes zones fermières sur les milliers d’hectares de brousse. En visitant le musée Hope Cottage Folk de Kingscote, vous apprendrez d’avantage sur le passé de l’île et serez étonnés de savoir que les Aborigènes vivaient sur l’île il y a de cela 16 000 ans. Mais pourquoi ont-ils abandonné l’île ? MYSTERE…

N’oubliez surtout pas d’aller contempler le coucher de soleil aux Remarkable Rocks, de grandes roches aux formes et couleurs étranges debout au bord de la falaise, dans le sud-ouest du parc de Flinders Chase.