Randonnée au col de l’Arzelier – Les Deux Soeurs

Le massif du Vercors est un fantastique terrain de jeu pour les sports de plein air et en particulier la randonnée en montagne. Dans cet article, je vous emmène faire une randonnée au départ du col de l’Arzelier avec une ascension au sommet de Sophie l’une des Deux Soeurs. Ce sommet culmine à une altitude de 2162 mètres.

Comment joindre le parking ?

Depuis Grenoble, prendre l’A480 en direction de Sisteron. Sortir à Vif. Traverser Vif et monter en direction du col de l’Arzelier, Le Gua, Miribel Lanchatre. Au niveau d’un village nommé St Barthélémy, prendre à droite en direction du col de l’Arzelier. Lorsque vous parviendrez au sommet du col de l’Arzelier prendre à droite une montée en direction du pré Maurel. C’est bon vous êtes sur le parking de départ de la randonnée.

Étape 1 : joindre le refuge de la Soldanelle

La randonnée débute par de la marche en forêt. Cette partie est particulièrement ombragère et appréciable en plein été. De nombreux panneaux permettent de s’orienter et joindre le refuge de la Soldanelle. Arrivé au refuge, vous pourrez commencer à apprécier le panorama grandiose avec le Dévoluy, le massif des Écrins et la chaîne de Belledone.

Étape 2 : le col des 2 soeurs.

L’aventure se poursuit en prenant un gros sentier en direction du pré Achard. Vous verrez alors le cirque du Playnet qui est particulièrement esthétique et le mont Aiguille. Du pré Achard, il faut prendre un petit sentier qui monte. Ce sentier mène au pied de la grande sœur Agathe. Ensuite, prendre à droite en longeant plus ou moins près la falaise jusqu’à parvenir à la brèche qui sépare les Deux Soeurs. S’engouffrer dans cette brèche, le sentier est bien marqué. Il vous emmènera au col des 2 soeurs. Vous verrez alors l’autre versant du Vercors avec notamment un point de vue intéressant sur la grande Moucherolle.

Étape 3 : l’ascension de Sophie.

Depuis le col, longer l’arête qui vous mènera au sommet de Sophie. Profitez en le panorama est magnifique. On y voit même le Mont Blanc et la cuvette grenobloise.

Il ne vous reste plus qu’à redescendre avec des souvenirs plein la tête. Cette randonnée est relativement sportive avec quand même 1000 mètres de dénivelé positive au compteur. L’endroit n’est pas encore trop fréquenté malgré sa proximité avec l’agglomération grenobloise. C’est l’une des randonnées les plus sympathiques au départ du col de l’Arzelier.

Publicités

Les activités de plein air dans les gorges du Verdon

Le plus grand canyon d’Europe se trouve dans les gorges du Verdon. Situé dans le Sud Est de la France, cette rivière a façonné de magnifiques et gigantesques gorges calcaires allant jusqu’à 400 mètres de hauteur. Les gorges du Verdon offrent aux amateurs de sensations fortes, de nombreuses activités de pleine nature. En effet, on trouve de l’eau, du rocher, de la verticalité ainsi qu’une faune et flore diversifiée. Ceci permet de pratiquer entre autres, la randonnée, le canyoning, l’escalade et le rafting.

La randonnée dans les gorges du Verdon.

Le sentier Blanc Martel est une merveilleuse randonnée de près de 15km permettant d’entrer dans les entrailles des gorges du Verdon et de visiter les méandres de cette rivière magnifique. Le sentier porte le nom d’un célèbre spéléologue français (Édouard Martel) et d’un instituteur de Rougon, petit village perché au dessus des gorges. Cette randonnée permet de joindre le point Sublime au chalet de la Maline. Une navette en bus est organisée afin d’utiliser le moins de véhicule possible. Ce parcours reste sportif. En effet, il faut compter environ 5 heures pour parcourir ce sentier qui vous permettra de voir des parois gigantesques tout en vous baignant dans le Verdon qui est à proximité du sentier.

gorges du verdon

L’escalade dans le Verdon.

Le Verdon a mis à disposition des grimpeurs des énormes falaises calcaires. La nature a mis de bonnes prises dans les dévers avec des secteurs à colonnettes comme l’Eycharmes ou la grotte de 3P, et des gouttes d’eau dans les dalles avec les secteurs de l’Escalès par exemple. Ceci est parfait pour l’amateur d’escalade. En effet, il pourra prendre son pied dans des grandes voies ou des couennes. Certains secteurs comme la Mainmorte sont idéals pour une initiation en douceur. D’autres secteurs combleront les attentes des aventuriers avec par exemple les parois du grand Duc et ces 400 mètres dans du 7ème ou 8ème degré.

Les sports aquatiques dans le Verdon.

L’eau est omniprésente dans les gorges. De nombreux spots de baignade sauvages et authentiques sont à la portée de tous. Il faudra néanmoins se renseigner sur les lâchés EDF car le Verdon reste une rivière dangereuse lorsque le débit monte. Par débit important, l’activité rafting est une bonne option pour visiter les gorges tout en jouissant de sensations fortes.

Les Gorges du Verdon

gorges du verdon

Ces gorges, prenant le nom de la rivière qui y coule,  forme un canyon profond séparant les Pré-alpes de Castellane et les Pré-alpes de Digne. La rivière Verdon prenant sa source près du col d’Allos, dans le massif des Trois Évêchés coule sur 175 kilomètres avant de se jeter dans la Durance. Les gorges en elles-mêmes commencent un peu en dessous de Castellane pour se terminer au lac de Sainte Croix.

Ces gorges n’ont été reconnues que  récemment  à partir des années 1870, plus précisément avec l’apparition des guides touristiques comme celui de Joanne en 1877 ainsi que  les descriptions faites des gorges par un certain Élisée Reclus (considéré comme l’un des géographes les plus importants) en 1879. Édouard-Alfred Martel, considéré comme le fondateur de la spéléologie, est le premier à explorer les gorges. C’est par lui que vient la notion de canyon en  1905, dont il donnera le nom à différents points remarquables tels que le Styx du Verdon.

Les premiers aménagements du canyon (tels que des sentiers le long des gorges ou encore des retenues d’eau pour permettre de rendre les gorges navigables) vers les années 1900 ont permis le développement de l’attrait touristique des gorges. En effet, à partir des années 1920 et grâce à une association visant à développer le tourisme (Touring club de France), celui-ci se développe et de nouveaux aménagements en 1929-1930 voient le jour. Ceux-ci  permettront de faciliter encore plus l’accessibilité et donc l’essor du tourisme, attirant quelques milliers de touristes chaque année.

En 1990, le site des gorges du Verdon est devenu un site naturel protégé afin de limiter l’impact du tourisme et de l’homme en général sur le paysage mais aussi sur la faune et la flore des Gorges.

Les gorges sont de nos jours un site très fréquenté en particularité l’été ou de nombreuses activités sportives peuvent y être pratiquées.

Voici quelques activités que vous pouvez faire si vous êtes amenés à passer dans les gorges du Verdon :

Des activités sportives :

Du canyoning : http://www.canyoningverdon.fr

Du canoë-kayak-rafting : http://www.aquattitude.com/canoe.html ou http://canoeverdon.free.fr/Location/index.php

Du  parapente : http://www.gap-tallard.com/bapteme-parapente-verdon-provence.html ou

http://www.mon-bapteme-parapente.com/fr/

Du saut en parapente et à l’élastique : http://www.latitude-challenge.fr/latitude-challenge.html

Randonnées : http://www.verdon-randonnee.com/gorgesverdon.htm ou http://www.altituderando.com/Grand-Canyon-du-Verdon-Sentier-de

De l’escalade : http://www.canyoning-sudest.com/escaladegorgesduverdon.php

De la Via Ferrata : http://www.canyoning-sudest.com/via-ferrata-verdon-castellane.php

 Des activités culturelles :

Les musées :

– De la préhistoire : http://www.camping-le-lac-gorges-du-verdon.com/fr/vacances-culturelles-musee-prehistoire-7.fr.38.html

– De la faïence : http://www.camping-le-lac-gorges-du-verdon.com/fr/vacances-culturelles-musee-faience-7.fr.35.html

– De l’histoire des Gorges :http://www.camping-le-lac-gorges-du-verdon.com/fr/sejour-culturel-maison-gorges-du-verdon-7.fr.36.html

Les villages provençaux : http://www.camping-le-lac-gorges-du-verdon.com/fr/villages-provencaux-vacances-culturelles-7.fr.39.html

Autres musées et activités culturelles proche du parc naturel du Verdon : http://www.parcduverdon.fr/accueil/un-territoire-a-decouvrir-autrement/intro/les-activites/musee-37-1.html