Le canyon des Oules de Freyssinières

Situé dans le département des Hautes Alpes, le canyon des Oules de Freyssinières est une référence en termes de beauté et de difficulté.

Un canyon très aquatique

Ce canyon est en général praticable uniquement à l’étiage. En effet, le débit est beaucoup trop important en début de saison vers les mois de mai et juin. En général, les protagonistes qui s’y risquent s’y collent aux mois de septembre ou octobre. On y trouve de nombreux mouvements d’eau comme des drossages, des syphons et des rappels à l’arrivée de certaines cascades. Il faut absolument connaître le parcours ou avoir une bonne expérience des courants pour s’y engager.

Des descentes en rappel périlleuses

Les oules de Freyssinières sont en outre un canyon périlleux avec des rappels de 30 mètres sous cascade. La partie la plus emblématique est sans doute la descente en rappel sous le geyser qui est une magnifique expérience.

canyon oules de freyssinieres

Une belle marche d’approche.

L’approche du canyon est magnifique. Il y a un peu de dénivelé mais ceci en vaut la chandelle. La vallée est sauvage et l’ambiance de montagne apaise les tensions intérieures. Le torrent de Chichin se trouve juste en face. Il permet d’avoir une vue magnifique sur une énorme cascade.

Pour conclure, le canyon des OUles de Freyssinières est à recommander mais pour des pratiquants confirmés dans le domaine du canyonisme que se soit au niveau des manips de corde ou des mouvements aquatiques.

Publicités

Un zoom sur le canyoning en Afrique

Le canyoning est une activité séduisant de nombreux vacanciers en Afrique. Ce sport, comme son nom le laisse présagé, permet de découvrir des canyons difficiles d’accès. Se déroulant en plein air, il offre l’occasion d’apprécier un environnement préservé et des lieux d’une rare beauté. Il allie des sauts acrobatiques, des descentes en rappel, des glissades sur des toboggans naturels et de la nage en eaux vives, selon le parcours. Pour ce qui est de l’équipement, la pratique du canyoning nécessite souvent une combinaison, un casque, un baudrier garni de deux longes, des chaussures, un gilet et un descendeur. À cela viennent s’ajouter un bloqueur, un croll, une longe à « nœud valdotain », toute une collection de « huits », une sangle, une cordelette et un couteau (au cas où il faudrait couper la corde).

Informations complémentaires sur le canyoning

Il faut savoir que le canyoning est classé en tant que sport à sensations. La plupart du temps, cette discipline consiste à parcourir d’amont en aval des canyons, des clues, des cascades, des défilés, des gorges, des vallons, des rivières, des ruisseaux, des combes… Tout au long du trajet, les adeptes alternent marche, nage, escalade, descente en rappel, sauts et glissades. En outre, ce sport de montagne est accessible à tout un chacun. Petits et grands peuvent le pratiquer, s’ils ne font pas l’objet d’une contre-indication médicale ou qu’ils ne dépendent pas de soins ou de traitements, etc… Afin d’avoir plus d’information sur ce sujet, il ne faut pas hésiter à surfer sur le Web, à consulter un site spécialisé dans le domaine ou à discuter avec des passionnés de canyoning sur un forum voyage Afrique

Quelques adresses de canyoning en Afrique du Sud

L’Afrique recèle de nombreux spots de canyoning à découvrir le temps d’une escapade en couple, de vacances en famille ou d’une virée entre amis. Par exemple, en effectuant un Afrique du Sud voyage, les globe-trotters ne manqueront pas de faire un détour au site Kamikaze. Cette descente de 66 m de haut promet des sensations mémorables à tout un chacun. Le parcours en soi ne présente aucune difficulté particulière. Le paysage aux alentours de ce petit coin de paradis est à couper le souffle. Ne pas oublier la caméra ou l’appareil photo pour immortaliser le décor idyllique des lieux.

Liste non-exhaustive des sites de canyoning à Madagascar

Madagascar recense d’innombrables spots de canyoning de qualité, pour ne citer que Anjoma (Atsimo-Atsinanana), Antalavena (Vatovavy-Fitovinany), Antsahamaina (Itasy), Mandriampotsy (Vatovavy-Fitovinany), Vidahy (Vakinakaratra)… À part cela, il ne faut pas oublier Isalo, Sakaleone (la plus haute cascade de Madagascar avec ses 200 m env. de haut) et Marojejy. Parmi les sites de canyoning les plus connus de la Grande Ile, il y a la Montagne d’Ambre. Sur place, cascades, vasques et toboggans attendent les aventuriers. Depuis février 2000, un canyon y est opérationnel. Le niveau d’engagement y est faible. C’est une destination recommandée pour une première initiation et pour les novices désirant perfectionner leur technique. La descente se passe au cœur d’une vallée. Là, sept cascades de 4 à 30 m de haut ont été aménagées avec des spits et scellements. L’itinéraire permet d’accéder à une forêt humide, une plantation de kat, une bananeraie, etc.

Où faire du canyoning en région Toulousaine ?

La montagne vous fascine ? L’escalade, la randonnée, et les sports d’eau vive tout autant? Le canyoning combine à peu près tout cela. Pourquoi s’en priver si cela vous permet une remise en forme comme tant d’autres sports ? En plus, il existe tellement de sites qui n’attendent que vous pour être explorés. Et si vous êtes dans la région toulousaine, vous en trouverez aussi. Mais où faire du canyoning du côté de Toulouse ? Comment se préparer pour cette activité ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir.

Qu’est­-ce que le canyoning ?

Avant toute chose, parlons du canyoning. Qu’est-­ce vraiment que ce sport ? Par définition, le canyoning est une activité de nature se référant, comme son nom l’indique, aux canyons. Elle consiste à évoluer à travers les cours d’eau, dont les débits sont plus ou moins importants, selon le cheminement des rivières (cascades, ravins, gorges plus ou moins étroites, etc.). Bref, vous combinerez la plupart des activités de montagne en pratiquant le canyoning.

 

Pratiquer le canyoning en région toulousaine

Maintenant que vous savez un peu mieux de quoi il s’agit, vous souhaitez tenter l’expérience du canyoning ? Seulement voilà, vous êtes dans la région toulousaine et vous n’avez pas la moindre idée de l’endroit où vous pourrez en faire. Savez­-vous qu’en juin se tiendra un interclub dans le Mont ­Perdu. Pourquoi ne pas commencer par là ? Cela se passe dans la Haute­ Garonne, pas très loin de Toulouse. Sinon, vous pouvez également aller explorer du côté des Gorges de la Dourbie. Trente minutes de marche à pied jusqu’au canyon, quatre à cinq bonnes heures à y progresser, des sauts, des rappels, de la nage, et du coulissant, tel sera l’ensemble de votre menu. Une excursion pas forcement facile pour les peu sportifs…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Besoin d’un coach sportif à Toulouse ?

Vous pensez manquer de condition physique pour vous lancer dans le canyoning ? Pourquoi ne pas vous faire aider par un coach sportif pour faciliter votre remise en forme ? Divers sites tels que toulouse.personal­sport­trainer.com ou respirecoaching.fr proposent les services d’entraîneurs personnels à Toulouse, avec tous les avantages que celà procure. Programme d’entraînement personnalisé, gain de temps puisque le coach sportif se déplace à votre domicile, flexibilité, etc.Vous bénéficierez de bien plus d’expertise et de confort qu’en salle de sport puisque le coach sera constamment à vos côtés pour vous accompagner lors de chacun de vos entraînements. Bref, avoir votre propre coach sportif à Toulouse est l’idéal si vous souhaitez vous préparer pour faire de beaux canyonings en Haute­ Garonne.

Le canyoning est une activité outdoor exceptionnelle. Il existe plusieurs endroits où l’on peut le pratiquer, et la région toulousaine en compte plusieurs. Toutefois, mieux vaut être en forme pour profiter pleinement de cette activité, Faire appel à un coach sportif personnel peut ainsi être une solution pour bien se préparer.

Un univers de canyoning en indoor, une première mondiale

Mai 2016, voilà la date annoncée par Éric Ciotti, président du conseil général des Alpes-
Maritimes pour l’ouverture du spectaculaire site de canyoning en intérieur à Saint-Martin-
Vésubie. Un projet de 20 millions d’euros, très prometteur pour les adeptes, mais également pour les scolaires et pour les visiteurs du parc naturel national du Mercantour.

Un complexe sportif inédit

Ce futur « pôle sports montagne » est destiné à tout le monde, à la famille, aux professionnels de la montagne, aux touristes. De nombreuses activés sont au programme :

  • Du canyoning souterrain avec différents parcours et plusieurs niveaux de difficultés.
  • De l’escalade avec un mur d’une hauteur de 8 mètres qui se situe juste en bas des cascades.
  • De la spéléologie.

D’autres équipements pour la préparation physique sont aussi prévus, une salle de remise en forme, une piscine intérieure de 250 m² et une piscine extérieure de 150 m².

Destination touristique de premier plan

Le seul canyoning artificiel en activité à ce jour se trouve aux Argelès-sur-Mer, mais en extérieur: c’est donc une première sur le plan mondial. Selon le conseil général des Alpes-Maritimes, ce projet n’est pas le premier, Dubaï et certains pays y songent, mais ces derniers sont encore en cours d’études à un stade plus ou moins avancés.

Plus de 70.000 visiteurs annuels seront attendus pour son ouverture, en parallèle d’une activité de montagne, bien d’autres occupations sont à découvrir sur place:

  • Un centre de bien être pour faire du spa, un hammam et un bon massage en intérieur.
  • Un espace pour enfants, dont un jardin d’enfants et divers jeux adaptés aux bambins, tout pour réunir une famille entière.
  • Une grande salle polyvalente avec une capacité de 300 personnes.

salto canyoning

Ce nouvel espace est espéré de tous, mais en attendant les vacanciers pourront profiter d’escalade sur le site du Boréon et faire du trail dans les Alpes-Maritimes, ou profiter des différentes destinations comme d’un voyage aux Caraïbes, d’un Voyage à Maurice avec unmonde.fr, ou pourquoi pas déjà faire une initiation dans différentes activités de montagne ou gouter au plaisir d’une balade avec un vélo Lapierre avec velosetvtt.com par exemple.

Canyon des Acles – Canyoning dans les Hautes Alpes

Le canyon des Acles se situe dans la vallée de la Clarée à coté de Névache. Cette vallée est vraiment sauvage. Ce canyon est situé à 1700 mètres d’altitude ce qui en fait un canyon d’été lorsque l’eau est chaude. Géologiquement, c’est une faille calcaire plutôt étroite. De part, l’altitude élevée, l’eau demeure froide. Il faut donc tout l’équipement nécessaire pour entreprendre ce canyon: combinaison néoprène, chaussettes nèoprènes voire des gants néoprènes.

Description du canyon des Acles

Tout d’abord, il y a une marche d’approche d’environ 45 minutes pour accéder au départ du canyon. Cette marche est facile au début. Elle consiste à remonter une piste forestière. Ensuite, l’accès au canyon se fait par un petit chemin bien raide où il vaut mieux être concentrer. En effet, il est fréquent de glisser ou de se rattraper sur un arbre.

Canyon des Acles

Une fois dans le canyon des Acles les obstacles s’enchaînent progressivement avec quelques belles descentes en rappel entrecoupées de sections de marche. Plus on avance dans ce canyon et plus les cascades s’enchainent avec à la clé de beaux rappels bien arrosés. Le rappel de 20 mètres est particulièrement impressionnant. Il peut être dangereux et à éviter par gros débit. Le final du canyon offre également la possibilité de faire quelques sauts et toboggans.

Dés qu’on sort e l’encaissement terminal, on arrive très vite au parking et à la voiture. Il n’y a pas de marche retour.

Niveau du canyon des Acles.

La cotation du canyon est v3-a3-III. Ce canyon demande de maîtriser les manipulations de cordes. En effet, il y a des verticales de 20 mètres à descendre avec quelques rappels sous cascade où il vaut mieux maîtriser les techniques de descentes en rappel. Au niveau aquatique, il est particulièrement sensible aux crues liée à la fonte des neiges. Ceci est typique des canyons d’altitude. Ce canyon dure environ 2 à 3 heures selon les groupes.

Source: article proposé par Canyoning Sud Est

Canyon de Valbelle

Canyon de ValbelleLe canyon de Valbelle situé à proximité de Sisteron est  l’un des plus beaux canyons sauvages des Alpes de Haute Provence. En effet, étant assez isolé, ce canyon propose un paysage et une nature préserver de l’activité de l’homme. Ce canyon assez sec ne comporte pas de sauts ( excepté lors de gros débit) mais quelques rappels pas trop dur (n’excédant pas 13 mètres) et des petits toboggans  assez ludique et sympathique. Ce canyon est donc plus fait pour les personnes voulant concilié la randonnée dans un paysage grandiose et le canyoning.Sa durée est d’environ 4-5h avec 10 minutes de marche d’approche et 30 minutes de marche retour. Son prix est de 65€ par personnes.
Conditions:
  • Ne pas avoir de contre-indication à la pratique du sport.
  • Ne pas avoir le vertige de façon exagérer
  • Savoir nager, être en bonne santé.

Pour plus de renseignement, aller sur Canyon de Valbelle

Vous trouverez des photos de ce canyon en suivant ce lien: https://www.facebook.com/media/set/?set=a.582780358420961.1073741837.299929130039420&type=3

Le canyon du Versoud

Canyon du VersoudCe canyon situé dans le massif du Vercors en Isère  est parfait pour débuter en canyoning comme pour se perfectionner. En effet, vous trouverez de tout dans ce canyon: des sauts, des toboggans et des rappels qui sont assez cool et dans un cadre très sympa. Ce canyon est parfait pour débuter car la plupart des obstacles ne sont pas obligatoires et peuvent être contournables. Ce canyon dur 2-3h avec une marche d’approche d’environ 25 minutes. Son prix est de 45€ par personnes
Conditions:

  • Ne pas avoir de contre-indication à la pratique du sport.
  • Ne pas avoir le vertige de façon exagérer
  • Savoir nager, être en bonne santé.

Pour plus de renseignement, aller sur Canyon du Versoud

Vous trouverez également une vidéo de ce canyon ici: Le canyon du Versoud