Canyoning Extreme

Introduction

Le canyoning est un sport de plein air. Cependant, il n’y a pas encore de compétitions officielles et la question de la performance se pose. Cet article tente d’élaborer les diverses pistes que pourrait prendre le canyoning de haut niveau. Chaque piste sera vue en fonction de ses avantages et ses inconvénients.

Canyoning extreme

Le canyon du Versoud en crue dans le Vercors. Voici les ambiance du canyoning en débit extrême.

Le canyoning en gros débit

L’une des voies de performance est de partir dans des canyons avec toujours plus d’eau. Un débit important rend la descente extrême et périlleuse. Ceci nécessite une grande expérience des mouvements d’eau et une maîtrise absolue des techniques de sécurité. Dans ce type de pratique, l’aspect psychologique est primordial. La prise de décision est lourde de conséquences. Voici une vidéo de canyoning extreme réalisée dans des canyons français.

L’inconvénient d’une telle orientation est sans aucun doute le caractère dangereux. En effet, partir dans des canyons en gros débit est très risqué. Le canyoniste peut être pris dans des siphons, des drossages ou des rappels d’eau sous cascade.

Le canyoning avec des sauts extrêmes

Cette pratique tend à pousser les choses vers des sauts et des toboggans toujours plus hauts et avec des figures. L’un des protagonistes qui représente bien ce type de pratique est Warren Verboom. Ceci est vraiment spectaculaire avec des saltos à plus de 15 mètres de haut. Ce type de pratique demande d’énormes qualités gymniques et un gros mental pour envoyer des sauts à des hauteurs improbables. Comme pour le canyoning en débit extrême, sauter de 30 mètres et envoyer des sauts périlleux entre les falaises d’un canyon n’est pas sans conséquences.

Faire des chrono dans les canyons

Ceci est sans doute la façon la moins dangereuse de quantifier la performance en canyon. La plupart des compétitions qui ont eu lieu en canyon, utilisait ce concept de vitesse. Le canyoning de compétition prendra certainement cette voie, certes moins spectaculaires, mais moins dangereuse.

Publicités

Une réflexion sur “Canyoning Extreme

  1. Bonjour,

    Tombé par hazard sur votre blog, j’apprécie particuliérement votre approche et decouvre avec ravissement certaines de vos pépites francaises. Cet article a retenu particulierement mon atention car nombreux se concentrent sur ce qui a été déja fait et pas forcément sur ce qu il adviendra de cette jeune discipline qui, comme d’autres, connait de grands boulversements dans l’évolution de sa pratique.
    Personnellement je suis tombé dans le canyoning tout petit en 1985 en suivant mon pere guide en Sierra… Depuis j’ai été un témoin priviliegé de l’évolution de l’activité avec de sa structuration (évolutions du matériels, des techniques, de la sécurité, des diplomes etc), de sa massification (en Sierra de Guara comme dans de nombreux spots canyoning dans le monde) et évidemment de son essence… Depuis les ouvertures et expéditions des pionniers a sa pratique actuelles ou effectivement le coté  »performance » (pour vous citer) et extreme/adrénalinique se sont considérablement renforcés. Ces derniers complétent effectivement bien le coté découverte/plaisir de la nature de ses débuts pour ouvrir de nouveaux angles d’approches dans la pratique du canyoning, et donc des alternatives plus larges á des pratiquants toujours plus nombreux d’un coté, mais avec aussi des gouts toujours plus variés dans leur recherche individuelle de leur  »type de canyoning »…
    Le coté nature et multi-éléments restent le plus jouissifs dans le sens ou c’est un aspect essentiel de l activité… Il est vrai néanmoins que peu a peu la nature (au sens strict) tend a etre de plus en plus maitrisé/humaniser/accéssible (équipements des canyons, sofistication du matériel, topo/guide) qui ouvrent de nouvelles possibilités sécurisantes aux pratiquants et donc forcément, le coté curieux/performance individuelles/ recherches de plaisirs individuels/ voir le narcissisme des individues les poussent a chercher PLUS (+ haut, + dur, + long, + rapide, +dangeureux, + aquatique, + vertical, + limite, + loin, + varié, + innaccessible, + différent, + nouveau, + + +….)… La liste est longue et avec sa popularisation, les compétitions, les médias, les marques de fabricants, les réseaux sociaux, et la tendance des activités sportives extrémes (ou non) a se réinventer et a se mixer entre elles… on a pas fini de voir du plus 🙂
    Bonne continuation a vous, et si vous passer par l Espagne, faite moi signe 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s