Partir pour un trek en Thaïlande

Les vacances sont parfois des périodes où l’on prend du poids. Pour éviter cela, les trekkings constituent un moyen d’exploration qui combine sport, plaisir et voyage. La Thaïlande est dotée de divers sites où vous aurez la chance de pratiquer des visites pédestres à votre propre rythme.

Les célèbres parcours de Chiang Mai

La région de Chiang Mai figure parmi les sites prisés des touristes de passage en Thaïlande pour réaliser un trekking. De plus, il existe différents itinéraires qui varient selon vos souhaits. Il y a d’un côté des treks pour débutants ou sportifs et de l’autre, ceux destinés aux familles, aux couples ou aux groupes d’amis. De manière générale, le point de départ se situe dans la ville de Chiang Mai. Ensuite, vous effectuez une sortie dans la jungle. Durant ce trek, vous aurez l’occasion de rencontrer différentes tribus qui peuplent les collines comme celles de Karen, de Lahu et d’Akha. Après, une promenade à dos d’éléphant reste un rituel obligé d’un séjour Thaïlande. Vous vivrez ainsi une expérience mémorable au-dessus de ces énormes mammifères. Par ailleurs, sur les rivières de cette localité, il est possible de profiter d’une agréable balade à bord de radeau en bambou.

Un trek à Mae Hong Son, une belle alternative

Les treks de Chiang Mai sont certes intéressants, mais sont devenus trop peuplées. Ainsi, les randonnées à Mae Hong Sonse présentent comme une bonne alternative pour ceux qui préfèrent les parcours moins touristiques. La seule route qui y mène depuis Chiang Mai mesure 250 km. Cependant, vous pouvez aussi vous déplacer en avion. Ce petit tour dans les airs vous donnera déjà un aperçu des splendides vues sur la région. En outre, les trekkings commencent de bons matins. Tout au long de votre trajet, vous ferrez la connaissance des différentes ethnies locales comme les Hmongs ou les Karens. Lors de votre séjour thaïlandais, vous pourrez partager des repas à leur table. Par ailleurs, votre guide vous emmènera au cœur de la jungle où vous admirerez une végétation dense, des rizières et quelques animaux.

Que faut-il apporter dans vos bagages ?

Durant vos expéditions pédestres, munissez-vous juste du nécessaire. Emportez dans votre sac à dos des tee-shirts, des shorts ou pantalons et des chemises à manches longues. N’oubliez pas les chaussures de marche comme des baskets, les sandales pour le soir, les chaussettes, le maillot de bain, le pull, les serviettes et la trousse de toilette. Ajoutez-y également un chapeau, des sprays anti moustiques, une crème solaire et une copie de votre passeport. Pour les randonnées de plusieurs jours, prévoyez d’apporter de l’eau et quelques provisions en supplément. Par ailleurs, durant vos Voyages Thaïlande, vous pouvez effectuer des treks tout au long de l’année dans ce pays. Tout dépendra de la région et de ce que vous voulez voir. Par exemple, les cascades sont spectaculaires entre juillet et octobre tandis que les paysages paraissent magnifiques avec la brume de novembre à février.

Publicités

Le canyon des Oules de Freyssinières

Situé dans le département des Hautes Alpes, le canyon des Oules de Freyssinières est une référence en termes de beauté et de difficulté.

Un canyon très aquatique

Ce canyon est en général praticable uniquement à l’étiage. En effet, le débit est beaucoup trop important en début de saison vers les mois de mai et juin. En général, les protagonistes qui s’y risquent s’y collent aux mois de septembre ou octobre. On y trouve de nombreux mouvements d’eau comme des drossages, des syphons et des rappels à l’arrivée de certaines cascades. Il faut absolument connaître le parcours ou avoir une bonne expérience des courants pour s’y engager.

Des descentes en rappel périlleuses

Les oules de Freyssinières sont en outre un canyon périlleux avec des rappels de 30 mètres sous cascade. La partie la plus emblématique est sans doute la descente en rappel sous le geyser qui est une magnifique expérience.

canyon oules de freyssinieres

Une belle marche d’approche.

L’approche du canyon est magnifique. Il y a un peu de dénivelé mais ceci en vaut la chandelle. La vallée est sauvage et l’ambiance de montagne apaise les tensions intérieures. Le torrent de Chichin se trouve juste en face. Il permet d’avoir une vue magnifique sur une énorme cascade.

Pour conclure, le canyon des OUles de Freyssinières est à recommander mais pour des pratiquants confirmés dans le domaine du canyonisme que se soit au niveau des manips de corde ou des mouvements aquatiques.

Des aventures exceptionnelles en Islande

Dotée d’un paysage formé de glace et de lave, l’Islande est une destination de choix pour un voyage d’aventures. Elle se prête à la découverte d’une magnifique terre où l’on peut assister aux impressionnants phénomènes offerts par mère Nature.

L’Islande, un pays fascinant qui se visite toute l’année

L’Islande est une destination exceptionnelle si vous voulez vivre de formidables moments. Appelé aussi terre de glace et de feu, ce pays d’Atlantique Nord est à découvrir en toutes saisons. Bien que le climat y soit plus souvent tempéré, en raison des vents froids polaires, le territoire accueille tant de touristes, quelle que soit la période de l’année. En été, le soleil en Islande ne se couche pratiquement pas et les jours sont intemporels. Quand vient le début de l’automne, cette contrée affiche ses hautes couleurs avec sa végétation verdoyante. C’est une bonne occasion pour se rendre dans les vallées et les plaines pour assister ou participer au triage des moutons et des chevaux. Pendant l’hiver, vous aurez la chance d’apercevoir les fameuses aurores boréales. C’est également une belle opportunité pour faire du ski sur glace et des excursions à motoneige.

Les fameuses aurores boréales de l’Islande dans toute sa splendeur

Rien de tel pour trouver une véritable destination de rêves que l’Islande, une terre d’aventures par excellence. Ce pays possède tous les atouts pour embellir votre séjour. Pour entamer la découverte de ce lieu, partez en direction du nord de la contrée pour visiter Reykjavík. C’est un endroit de choix pour admirer un décor lunaire digne d’une carte postale. Cette ville constitue également un excellent point de repère pour rencontrer les fameuses aurores boréales. À la nuit tombée, soyez aux aguets puisque ces incroyables merveilles peuvent à tout moment illuminer le ciel d’un magnifique faisceau de lumières rouges, jaunes et blanches. Afin de mieux les contempler, optez pour une balade en jeep accompagnée d’un guide expérimenté. Celui-ci vous conseillera sur les lieux et les moments propices pour apercevoir ces chefs-d’œuvre de la nature.

À la découverte des merveilles du Cercle d’or

Après avoir admiré ce spectacle époustouflant offert par « mère Nature » à Reykjavik, vous pouvez continuer votre voyage en Islande par un circuit du Cercle d’Or de l’Islande. C’est sans aucun doute une des principales attractions touristiques qui ont contribué à la renommée de ce pays. Il s’agit de 3 sites impressionnants qui vous feront découvrir la splendeur de la nature islandaise. Parmi eux, il y a la chute de Gullfoss qui se trouve sur la rivière Hvítá. Divisée en 2 étages de cascades, celle-ci se jette d’une hauteur de 32 m, formant ainsi un magnifique nuage de vapeur. Explorezaussi la région de Geysir qui est réputée pour ses geysers. Celui de Strokkur, par exemple, a la particularité de se réveiller toutes les 10 minutes. Les eaux qui en jaillissent peuvent parfois grimper à une hauteur hallucinante de 25 m. Par ailleurs, le parc national de Þingvellir est un incontournable du Cercle d’Or. Vous y admirerez un paysage de toute beauté formé par une vaste plaine à perte de vue qui invite à des promenades en voiture ou à cheval.

Un zoom sur le canyoning en Afrique

Le canyoning est une activité séduisant de nombreux vacanciers en Afrique. Ce sport, comme son nom le laisse présagé, permet de découvrir des canyons difficiles d’accès. Se déroulant en plein air, il offre l’occasion d’apprécier un environnement préservé et des lieux d’une rare beauté. Il allie des sauts acrobatiques, des descentes en rappel, des glissades sur des toboggans naturels et de la nage en eaux vives, selon le parcours. Pour ce qui est de l’équipement, la pratique du canyoning nécessite souvent une combinaison, un casque, un baudrier garni de deux longes, des chaussures, un gilet et un descendeur. À cela viennent s’ajouter un bloqueur, un croll, une longe à « nœud valdotain », toute une collection de « huits », une sangle, une cordelette et un couteau (au cas où il faudrait couper la corde).

Informations complémentaires sur le canyoning

Il faut savoir que le canyoning est classé en tant que sport à sensations. La plupart du temps, cette discipline consiste à parcourir d’amont en aval des canyons, des clues, des cascades, des défilés, des gorges, des vallons, des rivières, des ruisseaux, des combes… Tout au long du trajet, les adeptes alternent marche, nage, escalade, descente en rappel, sauts et glissades. En outre, ce sport de montagne est accessible à tout un chacun. Petits et grands peuvent le pratiquer, s’ils ne font pas l’objet d’une contre-indication médicale ou qu’ils ne dépendent pas de soins ou de traitements, etc… Afin d’avoir plus d’information sur ce sujet, il ne faut pas hésiter à surfer sur le Web, à consulter un site spécialisé dans le domaine ou à discuter avec des passionnés de canyoning sur un forum voyage Afrique

Quelques adresses de canyoning en Afrique du Sud

L’Afrique recèle de nombreux spots de canyoning à découvrir le temps d’une escapade en couple, de vacances en famille ou d’une virée entre amis. Par exemple, en effectuant un Afrique du Sud voyage, les globe-trotters ne manqueront pas de faire un détour au site Kamikaze. Cette descente de 66 m de haut promet des sensations mémorables à tout un chacun. Le parcours en soi ne présente aucune difficulté particulière. Le paysage aux alentours de ce petit coin de paradis est à couper le souffle. Ne pas oublier la caméra ou l’appareil photo pour immortaliser le décor idyllique des lieux.

Liste non-exhaustive des sites de canyoning à Madagascar

Madagascar recense d’innombrables spots de canyoning de qualité, pour ne citer que Anjoma (Atsimo-Atsinanana), Antalavena (Vatovavy-Fitovinany), Antsahamaina (Itasy), Mandriampotsy (Vatovavy-Fitovinany), Vidahy (Vakinakaratra)… À part cela, il ne faut pas oublier Isalo, Sakaleone (la plus haute cascade de Madagascar avec ses 200 m env. de haut) et Marojejy. Parmi les sites de canyoning les plus connus de la Grande Ile, il y a la Montagne d’Ambre. Sur place, cascades, vasques et toboggans attendent les aventuriers. Depuis février 2000, un canyon y est opérationnel. Le niveau d’engagement y est faible. C’est une destination recommandée pour une première initiation et pour les novices désirant perfectionner leur technique. La descente se passe au cœur d’une vallée. Là, sept cascades de 4 à 30 m de haut ont été aménagées avec des spits et scellements. L’itinéraire permet d’accéder à une forêt humide, une plantation de kat, une bananeraie, etc.

Quel budget pour votre voyage en Islande ?

Pour admirer les aurores boréales, se baigner dans les piscines naturelles ou encore pour admirer les cascades, l’Islande est une destination hors du commun. Toutefois, est-ce qu’elle convient à tous les budgets ?

Le prix de l’hébergement

Si vous logez dans les petits hôtels ou dans les guesthouses, vous payerez entre 13 000 et 20 000 ISK. Sinon, dans les enseignes plus chics, vous dépenserez entre 20 000 et 30 000 ISK avec le petit déjeuner inclus. Cependant, si vous recherchez des infrastructures sophistiquées, les lodges de luxe proposent leur service à partir de 30 000 ISK. Tous ces prix conviennent pour la location d’une chambre double par nuit, pendant la haute saison, c’est-à-dire en juin et août. Par ailleurs, vous trouverez également des auberges de jeunesse abordables et équipées lors de votre voyage en Islande. La prestation dans ces hébergements coûte entre 3 000 et 5 000 ISK par nuit, par personne, dans un dortoir ou dans une chambre privée assez simple. En outre, il faut savoir que dans les auberges de jeunesse et quelques guesthouses, la location des draps n’est pas comprise dans le tarif. Dans ce cas, vous payerez entre 1 100 et 1 500 ISK par personne. De même, l’emprunt des serviettes est proposé à environ 500 ISK.

Voyage Islande

Voyageurs en Islande

Le prix de la nourriture

Pour ce qui est de la nourriture, vous mangerez à midi à moins de 2 500 ISK si vous choisissez les cafés, les petits restos et les stations-service. Ce tarif vous permettra d’acheter une pizza, un sandwich ou encore une salade. Toutefois, si les voyageurs islandais souhaitent consommer des recettes raffinées dans les restaurants, ils payeront entre 2 500 à 4 000 ISK pour un repas. En outre, dans les endroits luxueux, un plat du soir est servi à partir de 4 000 à 5 000 ISK. Dans les lieux touristiques, les enseignes demandent ce prix même à midi. Dans les établissements les plus chics, vous pourrez dépenser jusqu’à 7 000 ISK pour un menu du dîner. Il faut prendre en compte les aliments supplémentaires comme les desserts et les bouteilles de vin, car ces derniers peuvent rapidement faire grimper l’addition.

Les astuces pour économiser pendant votre séjour en Islande

Les prix en Islande sont un peu chers par rapport aux autres destinations européennes. Néanmoins, avec quelques petites ruses, vous effectuerez des économies. Pour commencer, le camping est le type d’hébergement le plus abordable. Vous payerez entre 1 000 et 2 000 ISK par nuit, par personne. Les chanceux trouveront même des terrains où on peut planter des tentes gratuitement. Par ailleurs, loger dans les auberges de jeunesse est avantageux, car ces établissements disposent de cuisine où vous avez la possibilité de préparer votre dîner. L’autre astuce de voyage Islande est d’organiser des pique-niques pour

Le Laos, une destination idéale pour un voyage aventure

Le Laos est un pays sans frontière situé en Asie du Sud-Est. Il est bordé par la Chine, le Cambodge, la Thaïlande et le Vietnam. Cette contrée a une superficie totale de 236 800 km2. Plus de 70 % de son territoire sont occupés par des montagnes et des plateaux. Son point culminant est le PhouBia(2 820 m). Son économie est basée sur l’agriculture. Le Laos est l’un des villages les plus pauvres de l’Asie, mais il possède des destinations idéales pour le trekking ou le skiing. Par ailleurs, ce terroir est célèbre pour sa culture bouddhiste et la convivialité de ses résidants. Il est aussi riche en patrimoines architecturaux. Cette région abrite des maisons coloniales françaises et des temples antiques datant du XIXe siècle. Elle est également célèbrepour sa gastronomie. L’une de ses spécialités culinaires est le khapniao. Les voyageurs ne manqueront pas de goûter à cette recette lors d’un séjour au Laos.

Une randonnée en moto à Thakhek

L’aventure des voyageurs pourra par exemple commencer à Thakhek. Il s’agit d’une ville qui est située au bord du Mékong. Elle a été le théâtre d’un massacre de l’armée française le 21 mars 1946. Cette cité possède des patrimoines architecturaux datant de l’époque coloniale. Parmi les plus connus, il y a la cathédrale Saint-Louis. Celle-ci a été édifiée au sein du vicariat apostolique du Laos. Thakhek est également célèbre grâce au Vat Sikhottabong. Cetédifice est localisé à 6 km au sud de la contrée. Il abrite un stupa d’une hauteur de 30 m. Il a été construit au début du XIXe siècle et expose un grand Bouddha assis. Thakhekdispose d’un marché local appelé le Talat Lak Sawg. Les visiteurs pourront y acheter différentes sortes d’objets de souvenirs. La découverte de ce village peut être faite par une randonnée en moto pendant une journée.

Konglor, une grotte à couper le souffle

Pour continuer leur périple, les aventuriers pourront rejoindre Konglor depuis Thakhekà moto. Arrivés sur les lieux, les routards pourront explorer le territoire à pied ou à vélo. Cette ville est célèbre grâce à la grotte de Konglor. Celle-ci est située à la fin de la route qui traverse le village. Elle mesure environ 7,5 km de long et 30 m de large. À l’intérieur, des lumières ont été installées pour créer une ambiance spectaculaire. Les touristes y découvriront de l’eau entourée de stalagmites et de stalactites. Pour visiter ce site, les voyageurs devront louer un bateau. Le coût du transport est de 115 000 kips. En outre, ils devront être équipés de lampes frontales, car il fait noir à l’entrée de la caverne. Les bourlingueurs porteront aussi des chaussures en caoutchouc pour ne pas glisser. Ces accessoires sont disponibles au bureau qui se trouve vers l’accès à la grotte.

Rafting en Malaisie : les 4 meilleurs spots

Vous êtes passionné par le rafting depuis longtemps ? Et vous avez envie de vous adonner à la pratique de votre passion au cœur de l’Asie ? Pourquoi ne pas opter pour la Malaisie ? Cette destination abrite quelques-uns des plus beaux spots de rafting du monde. Un petit tour d’horizon des meilleurs spots de rafting en Malaisie.

Le fleuve de Kiulu

Le fleuve de Kiulu fait incontestablement partie des meilleurs spots de rafting en Malaisie. Chaque année, ce spot accueille un bon nombre d’adeptes du rafting. Il se trouve à Kota Kinabalu (la capitale de l’État de Sabah, au nord de l’île de Bornéo). La descente de la rivière Kiulu promet une aventure riche en émotion et en sensation forte, le tout au cœur d’un paysage naturel d’une beauté rare. Vous pourrez admirer des vues imprenables depuis les collines de Kiulu. Ce parcours est adapté pour tous les niveaux. Sinon, vous pourrez tout simplement vous relaxer en vous baignant dans les tronçons calmes entre les rapides.

whitewater-rafting-race-618753_640

La rivière Kampar

La rivière Kamapar est également un incontournable pour tout rafteur qui se respecte lors d’un voyage en Malaisie. C’est un spot idéal pour la pratique du rafting en Malaisie. Elle se trouve dans l’Etat de Perak (un état de la Malaisie en Asie du Sud-Est). Ce site de rafting est constitué de 14 rapides de classe I et III. C’est une destination rafting parfaite pour les novices et les avertis. Pour vos prochaines vacances en Asie, pourquoi ne pas opter pour la rivière Kampar ? Cette escapade sportive vous promet de bons moments inoubliables au cœur d’un paysage naturel à couper le souffle.

La rivière Padas

La rivière Padas est considérée par beaucoup de passionnés comme étant l’un des meilleurs spots de rafting en Malaisie. Il offre une expérience inédite et inoubliable avec ses rapides de classe III et IV. À noter que le parcours classique couvre une distance de 9 km (5,4 miles) et comprend 7 rapides exaltants ! Ce parcours offre un défi de taille même pour les rafteurs les plus expérimentés. Vivez une aventure hors du commun et tentez d’apprivoiser les rapides de Padas pour un bon moment de détente, de relaxation et de pure adrénaline.

La rivière Selangor

La rivière Selangor est un spot qui fera sans nul doute le plus grand bonheur des adeptes du rafting. À titre de rappel, Selangor est l’un des treize états fédérés de la Malaisie au centre de la péninsule Malaisie. Il est réputé pour sa rivière offrant de nombreux rapides pour le plus grand bonheur des rafteurs qui s’y aventurent.

Alors, s’adonner au rafting au cœur de la Malaisie vous tente ?