Préparation d’une randonnée

QUELQUES ASTUCES POUR RÉUSSIR SA RANDONNE EN MONTAGNE
Ces dernières années, la randonnée a connu un essor considérable, sans doute grâce à la joie d’être lié directement avec la nature et aussi au fait que ce soit une activité physique accessible à tous. Que ce soit dans l’eau (en flottant), en désert, ou encore montagne, cette activité se pratique sous plusieurs formes: en 1 journée, entre 3 à 6 jours, ou plus encore, suivant l’itinéraire et le type de circuit qu’on a choisi. Cependant il faut se tenir compte d’une chose: mieux se préparer avant de partir pour sa randonnée est la clé de sa réussite, qu’on l’exerce seul, en couple, ou en groupe.

randonnée

Comment préparer sa randonnée en montagne?

Voici quelques conseils qu’on estime utile pour réussir sa randonnée en montagne:
-faire le bon choix d’itinéraire et bien le préparer:
La première question à se poser est: comment est-on physiquement? C’est à dire quelles sont nos capacités? Pourrait-on faire une marche de plus d’une heure par exemple, est-on en bonne santé,..?Pour les sportifs ou les randonneurs habitués, c’est à dire qui connaissent déjà cette activité, cette question peu-être surpassée, mais elle se pose particulièrement aux débutants. Cette question est nécessaire pour savoir le type d’itinéraire qu’on va choisir (facile entre 1h-6h de marche, ou difficile à partir de 6h de marche et plus ) c’est aussi valable pour le parcours (court d’une journée au max, ou long jusqu’à 15 jours ou plus).
La seconde question est, si on est en groupe (de 2 personnes ou plus), quels genres de personnes nous accompagnent? (enfants, adultes, femmes, hommes, personnes âgées,..) car ceci n’implique pas le même itinéraire et parcours. Notre itinéraire va dépendre de ces personnes ainsi il faudra bien vérifier dans les guides ou topo le parcours qu’on va choisir et bien compléter les renseignements dans les offices du tourisme pour qu’ils nous donnent conseils.

-bien se préparer physiquement et et psychologiquement:

Comme on l’a mentionné précédemment, savoir l’état de sa santé est le plus important avant de partir en randonnée. Ainsi, consulter son médecin est une des étapes primordiales, et ceci est également nécessaire après la randonnée. Car il faut noter que même si l’air en montagne est moins pollué, la pression d’oxygène de l’air ambiant se réduit à mesure où l’altitude s’élève. Et c’est en effet cette diminution de la quantité d’oxygène disponible qui pourrai-être l’issu des soucis mineurs tels le mal aigu des montagnes, ou pire l’œdème pulmonaire et l’œdème cérébral de haute altitude.
Ainsi il est important de connaître ses aptitudes réelles ou potentielles, ceci implique à ne pas ni sous-estimer ni sur-estimer sa capacité physique.
Puis faire des entrainements, par exemple marcher de 1-2h pour commencer, courir, faire du vélo et VTT, nager,….Ces exercices physiques sont conseillés afin que les muscles soient plus toniques et bien préparés (ceci peut éviter les courbatures, crampes, la fatigue trop vite,..).
Enfin au niveau mental, les aventures telles que la randonnée réserve souvent des mauvaises surprises, c’est à dire des choses à laquelle o ne s’attendait pas ou qu’on n’y a pas tout simplement pensé: la pluie, le froid, le gros coup de vent, la grande chaleur, ,…Ainsi la meilleure solution c’est de toujours être au courant des conditions météorologiques.randonnée 2
Une chose très importante aussi, le respect des autochtones. Il faut toujours leur poser la question en cas de doute, il faut respecter leurs cultures, leurs faune et flore, et puis, soyez toujours à l’écoute! Les caractères hautins ou les fortes têtes ne sont pas les bienvenues dans certaines régions. C’est valable aussi pour nos animaux de compagnies (chiens, chats) il ne faut surtout pas les laisser en liberté, on ne sait jamais!
-savoir préparer le terrain
Même si on a bien choisi notre itinéraire, parcours,..et bien qu’on emmène nos topos, GPS et tout le reste, afin d’éviter quelconques mésaventures, il faut toujours bien baliser son terrain de randonnée, c’est à dire, le point de départ et d’arrivée, les différents endroits pour la pause, est-ce qu’on passe par un lac, une rivière,..car ceci peut changer notre rythme, puis bien que cette étape ne semble pas utile pour certains, il est nécessaire de le faire afin de fuir certaines surprises.
-Préparer le meilleur équipement (vêtements, nourritures, les différents matériels,…)
D’après Pierre Jezequel, le guide de randonnée en montagne pour l’UCPA «Quelle que soit la durée de votre randonnée, on s’équipe».
D’abord parlons d’habillements, car bien sûr il faut savoir quels genres de vêtements et de chaussures porte-t-on à une randonnée en montagne: pour les vêtements d’été, ce seront les sous-vêtements légères, les débardeurs, les shorts , les chaussettes de rechange, les pantalons à toile légère, les tee-shirt, les chapeaux ou casquettes, les paires de lunettes, et il faut quand même faire de la place pour un veste au cas où! (un coup de vent,..) . Pour les vêtements d’hiver, les sous-vêtements chauds, les vestes polaires, plusieurs aires de chaussettes, des cagoules, les gants, les pantalons en gorre-tex (qu’on puisse enlever en fonction du besoin), une doudoune, et enfin l’élément à plusieurs usages, le foulard. Enfin, en période de pluie: les imperméables, les kaway, les raglan, les bottes de pluies, …
Pour les chaussures, il faut opter pour celles qui sont spécialement conçues pour la rando bien sûr, appelées aussi «bottes de trekking» seulement il ne faut pas les porter pour la première fois afin d’éviter les ampoules qui risquent de gâcher vos aventures.
randonnée 3Et enfin, parlons des nourritures et des matériels diverses: l’aliment et l’hydratation représentent notre première survie, source d’énergie et de force en montagne. Le mieux c’est de se concentrer sur un régime alimentaire principalement basés sur les sucres lents avant de partir (les riz,pattes,pain complet…) pour ensuite s’attaquer aux sucres rapides (chocolat,fruits secs,…) durant la randonnée. L’hydratation doit être obligatoirement régulière et bien assez suffisante. Il faut boire sans qu’on a soif, par exemple toutes les demi-heures mais en petite quantité. Et pour les matériels divers, nous aurions besoins d’un GPS qui nous sert de guide ou d’un topos, d’un caméra bien sûr, d’un bâtons de marche (fortement conseillés aux personnes plus âgées), d’un sac poche hydratation (pas nécessairement mais toujours conseillé) d’une gourde,d’un étuis de protection (pour protéger de l’eau nos matériels électroniques), d’une montres, d’une ou quelques réserves d’eau potables, et à ne pas surtout oublier, d’une boite à pharmacie et des matériels de survie, comme les allumettes. Donc vous avez maintenant une notion de tout ce que vous devez faire et porter pour votre première ou prochaine randonnée en montagne, il ne reste plus qu’à choisir la date!

Visitez http://www.vivons-nature.com/, le site sur les idées vertes pour protéger la planète,
Retrouvez sur http://www.infos-vie-pratique.com/, des informations, idées et conseils sur diverses thèmes pour la vie quotidienne.

Publicités

Une réflexion sur “Préparation d’une randonnée

  1. Merci pour ce rappel, c’est bien vrai qu’une bonne rando en montagne ca se prépare, c’est pas pareil qu’une ballade en ville hein lol Faut avoir un minimum de condition physique et partir avec un minimum d’équipement pour pallier aux impondérables 😉 sportifs du dimanche s’abstenir 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s